Alumni

Rendez-vous sur LinkedIn pour être tenus au courant de nos activités. Vous pouvez également compléter ce formulaire pour figurer dans notre listing d’alumnis.


Nom : Laure Deviaene

Année du diplôme : 2008

Titre du mémoire : Les mots vides : des origines linguistiques au contexte documentaire. Essai d’état de l’art et d’expérimentation à des fins méthodologiques et opérationnelles.

Emploi :
Gestionnaire de l’information, Centre Scientifique et Technique de la Construction (CSTC).

Apport de la formation :
D’abord licenciée en langues et littératures romanes et jobiste à la bibliothèque des sciences humaines de l’ULB, passionnée par le monde de l’information, je me suis alors tournée vers le STIC qui m’a apporté une formation riche dans le domaine. Je peux aujourd’hui mettre en pratique mes acquis dans la gestion et l’évolution de bases de données et de portails documentaires.


Nom : Denis Laverdisse

Année du diplôme : 2010

Titre du mémoire : Etude de la veille spécifique des sites Web en vue d’optimiser les conversions.

Publication : La veille spécifique des sites Web : une méthodologie d’approche pour un retour sur investissement en ligne gagnant !, Les cahiers de la documentation 2012/1, Association Belge de Documentation (résumé).

Emploi(s) :
• Actuellement : BNP PARIBAS : Business Analyst Credit Risk Reporting
◦ Aider les utilisateurs finaux de l’application groupe BMRC (Base mondiale des risques de Crédit) à formaliser et à définir leurs besoins.
◦ Retranscrire leurs besoins réglementaires en langage fonctionnel et adapté à un développement informatique
◦ Gérer un projet de la note de cadrage à sa mise en production en passant par la mise en place de la phase de tests
• Actuellement : Web Analytics and SEO Consultant
◦ Aider les PME et les particuliers à analyser les performances de leur site Web.
◦ Identifier les indicateurs clés de performance, améliorer la visibilité et les conversions

Apport de la formation :
Après un bachelier en Communication, le Master STIC a été pour moi le parfait complément de ma formation. Ceci en me permettant de renforcer mes compétences d’analyse, d’élargir mes connaissances techniques, de développer une expérience en gestion de projet et surtout d’acquérir une légitimité face aux professionnels. D’ailleurs, l’orientation vers le milieu de professionnel est un atout important du Master, celui-ci offre la possibilité de s’incérer rapidement sur le marché de travail. La diversité du catalogue de cours et l’émergence des Sciences de Technologies de l’Information m’ont offert la possibilité d’évoluer dans un environnement de travail varié où se côtoient Analyste fonctionnel, Analyste orienté Business, spécialiste réglementaire, développeur, designers, chef de projets, etc. et d’être un maillon central dans la coordination de cette longue chaîne de travail.


Nom : Marc Borry

Année du diplôme : 1995

Titre du mémoire : PME et Veille Technologique : le cas du secteur chimique et parachimique en Belgique.

Emploi(s) :
Après une expérience d’indépendant, puis de consultant en gestion électronique de document (I.R.I.S.) de 1997 à 2001, je suis entré comme conseiller auprès de la police fédérale en 2001 afin d’en développer la veille. Depuis 2008, je suis en charge de la gestion des connaissances pour l’organisation (Chief Knowledge Officer).
J’exerce également des activités pédagogiques en tant que Maître assistant en veille stratégique à l’IESSID depuis 2008 et Chargé de cours en sécurité de l’information et knowledge management (VS2I) à l’Université de Lille 1 depuis 2002.

Apport de la formation :
La formation m’a permis de découvrir le monde de la veille et de l’intelligence économique avec un des pionniers du domaine : François Jakobiak. Cette approche moderne du monde de l’information m’a naturellement conduit à développer mon expérience en gestion de l’information et de relever quotidiennement les défis qui en émanent.


Nom : Jonathan Ehrenfeld Solé

Année du diplôme : 2010

Titre du mémoire : Les Masters en Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication : étude critique au regard de l’Euroréférentiel des compétences des professionnels de l’I&D .

Emploi(s) :

– Actuellement: Technical Instructor chez SWIFT
– Actuellement: Assistant chargé des exercices à l’Université libre de Bruxelles auprès du département de sciences et technologies de l’information et de la communication (cours Technologie de l’information donné par Seth van Hooland).
– 2010-2011: Information Architect chez Polygone International S.A
– 2009-2010 Chargé d’étude (propositions pour un plan opérationnel d’organisation de formations spécifiques du réseau de la Lecture publique au regard de l’Euroréférentiel I&D et du décret du 30.04.2009 relatif aux pratiques de la Lecture publique).

Apport de la formation :
Le Master STIC m’a permis de devenir traducteur et interprète de plusieurs jargons techniques et de plusieurs manières de concevoir une entreprise de communication. Les diplômés STIC sont capables aujourd’hui de se placer comme le lien privilégié entre le top et middle management et les équipes techniques (développeurs, designers, communicateurs, créatifs, spécialistes en marketing) pour assurer une entente et une coordination vers des objectifs communs.


Nom: Corentin Rectem
Année du diplôme : 2009
Titre du mémoire : La pérennisation digitale dans le secteur public : étude critique de plusieurs modèles ouverts de méta-information.
Emplois :
• IT Manager/Archivist, Académie royale de Belgique
• Information Systems Advisor, ULB Technology Transfer Office
Apport de la formation : Pour ma part, le MASTIC m’a offert une empreinte « pratique » qui complétait bien la formation plus théorique (Licence en Histoire) que j’avais suivie auparavant. Le MASTIC offre un solide bagage académique mais orienté vers le monde du travail. La plupart des professeurs travaillent également dans le privé, ce qui offre un « plus » très intéressant dans la formation.


Nom : Françoise Rossion
Année du diplôme : 1988

Titre du mémoire : La Reconnaissance Optique de Caractères.

Emplois : Lead Solution Consultant EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) dans le département Solutions en Gestion de l’Information de la société HP ; précédemment : consultante en gestion des connaissances à Ernst & Young ; Knowledge Manager à PriceWaterhouseCoopers ; Responsable en gestion documentaire à Eurocontrol ; Expert documentaire aux Communautés Européennes ; Assistante dans la section Infodoc et en Sciences du livre et des bibliothèques ; commerciale dans le secteur du logiciel documentaire pour la société Chemdata (entreprise française avec un siège à Bruxelles).

Apport de la formation : J’ai trouvé un travail dans le secteur des sciences de l’information avant même d’avoir terminé ma formation en Infodoc : j’ai toujours trouvé des opportunités professionnelles très intéressantes depuis lors, comme en témoignent les différentes entreprises pour lesquelles j’ai travaillé.


Nom: Cécile Gass

Année du diplôme: 2004

Titre du mémoire: Réalisation d’un stage : Migration du fonds documentaire du CDI du Collège St-Pierre

Emploi(s):
Emploi actuel : au sein de la Bibliothèque électronique de l’ULB. En charge essentiellement, aujourd’hui, de DI-fusion, le dépôt institutionnel de l’ULB (tests, analyses et spécifications, coordination, liens avec les chercheurs…).
Dans la même fonction, ai été co-responsable de la Digithèque, le projet de numérisation des Archives & Bibliothèques de l’ULB, en charge de la collecte et analyse des statistiques d’usages de nos ressources électroniques abonnées, et impliquée dans des formations à PMB (CUD pour les stagiaires à l’ULB, mission à Oujda…).

Apport de la formation:
Très directement : à trouver mon emploi actuel (Mme Delannay, ma chef actuelle, m’avait donné cours de Catalogage pendant la formation) !
Plus théoriquement : les cours passionnants d’Automatique documentaire donnés par Isabelle Boydens (à l’époque) m’ont définitivement convaincue que j’avais eu raison de changer de voie. Richesse des échanges avec un public – professeurs mais aussi étudiants – de profils très différents, donc ouverture d’esprit. Pour quelqu’un qui n’a pas encore eu d’activité professionnelle, les multiples projets à réaliser en cours de formation aident certainement à former des personnes autonomes et efficaces.


Nom : Phédra Clouner

Année du diplôme : 2001

Titre du mémoire : Essai d’application du catalogage électronique à la numismatique : questions, problèmes et solutions dans le cadre du Cabinet des médailles de la Bibliothèque Royale de Belgique.

– Emploi(s) :
• 2010-… : Conseiller au SPF Justice, responsable du service « Information and services management », Direction « Applications »
◦ Responsable de tous les aspects liés à la gestion de l’information, de la mise en place de la stratégie et des initiatives en termes d’ECM, Data management et BI
◦ Responsable de la gestion et de la configuration des applications génériques/transversales du SPF Justice
• 2006-2010 : Informaticienne au SPF Justice, Service d’encadrement ICT, Direction Shared services, Centre de compétences ECM
◦ Spécialiste en ECM et Records management, Mise en place du centre de compétences ECM
◦ Gestion de projets de gestion documentaire/ ECM
◦ Mise en place de standards et de méthodologie pour le service d’encadrement ICT du SPF justice (ITIL, COBIT,…)
• 2006-… : Présidente de l’ASBL document@work (ex-BelAIIM), association belgo-luxembourgeoise de gestion documentaire et ECM
• 2001- 2006: Informaticienne-chef de projet au SPF Finances, spécialiste en gestion documentaire et workflow
• 2000-2001 : Poste de bibliothécaire au service de catalogage de la Bibliothèque des Sciences humaines de l’Université Libre de Bruxelles

– Expérience associative :
• 2010-… : membre fondateur et administrateur délégué de FedISA Belgium, Antenne belge de FedISA International, Fédération de l’ILM (Information Lifecycle Management), du Stockage et de l’Archivage
• 2006-… : Présidente de document@work.
• 2008-… : Membre du conseil d’Administration de FEDISA, Fédération de l’ILM (Information Lifecycle Management), du Stockage et de l’Archivage
• 2006-2007 : Membre du Knowledge Management Forum

Apport de la formation : La formation m’a ouverte et m’a sensibilisée aux technologies de l’information. De par les différents cours que j’ai suivis, j’ai pu appréhender les différents concepts de la gestion de l’information tant d’un point de vue théorique, mais également pratique. en effet, un partage d’expérience de la part de professionnels du secteur m’a apporté une idée claire des possibilités apportées par les technologies décrites lors des cours ex cathedra. bref un parfait mélange de théorie et de pratique que peu de formations apportent, me donnant l’opportunité de toucher à des matières aussi diverses que l’automatique documentaire, la gestion des connaissances, la gestion de documents, la conceptualisation de base de données, etc.J’ai pu dès le début de ma carrière appliquer ces concepts à mon contexte professionnels et identifier les problématiques de gestion de documents liées à cet environnement. Ayant eu de bonnes bases j’ai pu également approfondir les concepts qui avaient été traités durant la formation et pour lesquels j’avais un intérêt plus important: gestion documentaire évoluant vers l’ECM, Archivage et dématérialisation.


Nom : Marie Schiltz

Année du diplôme : 2003

Titre du mémoire : Implémentation d’un produit documentaire au C.C.C. : formation et suivi des intervenants dans le « Workflow » documentaire.

Emplois : Depuis 2011, j’occupe la fonction de Knowledge Management Programme Coordinator and KM Lead for Europe au sein du groupe Carmeuse, www.carmeuse.com. J’occupais auparavant au sein de la même entreprise la fonction de Document management and archives responsible, matières que je supervise toujours à présent (depuis 2003).

Apport de la formation : Les compétences et connaissances informatiques (micro-informatique, notions de programmation, gestion de bases de données et leurs langages d’interrogation) ainsi que les compétences en gestion de projet acquises durant la formation m’ont permis d’être « crédible » et de pouvoir comprendre mes interlocuteurs, souvent informaticiens. Grâce à ces compétences et à la capacité d’apprentissage continu développée durant la formation, j’ai pu mener à bien les études de l’existant, analyses fonctionnelles et de besoins, cahiers des charges pour les systèmes d’information sur lesquels j’ai travaillé (EDMS, Database, archiving system, …). Nous avons dans ce métier un rôle essentiel de passerelle entre les usagers et la technique. Je considère que la formation m’a donné les bases pour assumer ce rôle et le développer.


Nom : Jean-Paul Neckebroek

Année du diplôme : 2010

Titre du mémoire : La nouvelle bibliothèque universitaire de la Défense: ses missions, pour quel public, son management. Sous la direction de M. Christian Brouwer.

En tant qu’officier supérieur, diplômé de l’Ecole royale militaire (Licence en sciences aéronautiques et militaires, 1986), mes fonctions successives m’ont permis tout au long de ma carrière militaire d’aborder les domaines des opérations militaires, de la gestion du personnel et des budgets, des marchés publics, aussi bien de manière concrète et pratique dans différents organismes, que de manière plus conceptuelle, dans des fonctions d’état-major.  Depuis le mois de juillet 2007, je suis le directeur de la bibliothèque universitaire de la Défense, une fonction qui m’a ouvert les portes d’une nouvelle expérience professionnelle en tant que responsable de la mise en place d’un nouveau système d’information documentaire au sein de la Défense.

En septembre 2007, je me suis inscrit pour suivre le Master STIC.  La Présidence de la filière m’a soutenu auprès de la Faculté afin que le programme de base puisse être adapté en fonction de mes besoins spécifiques de directeur d’une bibliothèque universitaire.  C’est donc in fine un programme de 125 ECTS que j’ai suivi, qui m’a permis d’acquérir de précieuses nouvelles connaissances tant dans les aspects pointus des nouvelles technologies de l’information, de la communication et de la documentation, que sur les aspects philosophiques et sociologiques propres à l’évolution constante de la société de l’information.  La mise en pratique de ces connaissances m’a très rapidement permis de me faire reconnaître comme un expert en la matière, une expertise qui est actuellement encore fort rare au sein du Ministère de la Défense, comme dans d’autres services publics d’ailleurs.

Cette expertise est de plus en plus considérée comme stratégique au sein de toutes les grandes organisations car elle permet d’aborder tous les aspects propres aux systèmes d’information documentaire et, les formations universitaires qui permettent de l’acquérir, ont donc une réelle valeur ajoutée sur un curriculum vitae.

—————————–

Vous êtes un ancien étudiant ? N’hésitez pas à nous contacter pour figurer parmi les alumni du site !