Réunion du groupe de contact FNRS « Analyse critique et amélioration de la qualité de l’information numérique »

Téléchargez les slides d’Isabelle Boydens et de Max De Wilde.

La prochaine réunion du groupe de contact FNRS « Analyse critique et amélioration de la qualité de l’information numérique » se tiendra le mercredi 29 janvier 2020 dès 13h30 à l’Université libre de Bruxelles (auditoire AY2.108, bâtiment A, campus du Solbosch). Pluridisciplinaire, le groupe se situe au confluent des sciences appliquées et des sciences humaines et politiques.

Le groupe, dont nous avons fêté les 25 ans en 2019, s’est réuni récemment en 2014, en 2015, en 2016, en 2017, en 2018 et en 2019.  La réunion de 2020 s’inscrira  dans le thème fédérateur que l’Université libre de Bruxelles a choisi pour l’année académique 2019-2020, « l’année des langues ». Un thème riche, entre autres, sur le plan littéraire, culturel, cognitif ou encore, technologique

S’agissant des systèmes d’information et des technologies actuelles, la qualité des données, qui alimentent les programmes, est d’autant plus sensible que le langage naturel, toujours sujet à interprétation, évolue avec l’usage, de manière asynchrone d’une langue et d’une culture à l’autre.

En particulier, la conférence proposée lors de cette réunion du 29 janvier 2020, « I want to talk to a HUMAN! » : impact de la qualité des bases de connaissances sur les agents conversationnels, examinera cette question dans le domaine des agents conversationnels (ou « chatbots ») mobilisés pour assister les « centres de contacts ». Ceci, à travers une étude de cas particulièrement éclairante : celle du centre de contact de la Commission européenne, Europe Direct, qui traite annuellement près de 100.000 questions de citoyens formulées dans 23 langues. Nous verrons ensemble les défis que soulève l’implémentation d’un chatbot multilingue, devant répondre à des questions portant sur des domaines aussi variés que le Brexit, le programme de recherche Horizon 2020 ou les droits des passagers aériens, en mettant l’accent sur l’impact de la qualité des bases de connaissances sur les agents conversationnels.

La conférence sera présentée par Max De Wilde, Docteur en information et communication avec une spécialisation en linguistique computationnelle (Université libre de Bruxelles, 2015). En parallèle de son activité principale de consultant IT pour la Commission européenne, il est Maître de conférences à l’ULB où il dispense les cours de Traitement automatique de corpus et d’Ingénierie linguistique, ainsi que Chargé d’enseignement à l’Université de Genève.

La réunion se terminera par une table ronde au cours de laquelle tous les participants qui le souhaitent seront invités à intervenir. L’accès à la rencontre, qui est financée par le Fonds National de la Recherche Scientifique, est gratuit ; il est toutefois indispensable de s’inscrire avant le 23 janvier 2020 au plus tard à l’événement, le nombre de places disponibles étant limité. Accédez au formulaire d’inscription en cliquant ici

 

Programme

 

13h30 Accueil des participants

14h00 Mot d’accueil par Seth Van Hooland, Chargé de cours à l’ULB et Président du Master en Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication (MaSTIC)

14h05 Introduction, par Isabelle Boydens, Présidente du groupe de contact FNRS « Analyse critique et amélioration de la qualité de l’information numérique », Professeur ordinaire à l’ULB et responsable du « Data Quality Competence Center » au sein du département Recherche de Smals

14h15  “I want to talk to a HUMAN!” : impact de la qualité des bases de connaissances sur les agents conversationnels, par Max De Wilde

15h45 Débat et table ronde. Modérateur : Gani Hamiti, Data Quality Analyst chez Smals.

16h15 Réception

 

Résumé

 

“I want to talk to a HUMAN!” : impact de la qualité des bases de connaissances sur les agents conversationnels

Dans le secteur privé comme dans les administrations publiques, les agents conversationnels (“chatbots”) s’imposent progressivement comme support de première ligne permettant de fournir aux utilisateurs des réponses à leurs questions.

Pour ce faire, ces agents s’appuient sur des ressources internes ou externes pouvant prendre la forme de bases de connaissances structurées. La qualité de ces bases de connaissances, ainsi que celle de l’interprétation des requêtes formulées en langage naturel, a donc un impact direct sur les performances du système et la satisfaction de l’utilisateur.

Dans ce contexte, nous analyserons les forces et les limites du traitement automatique des langues et de l’apprentissage automatique pour la gestion de connaissances en constante évolution.

A cette fin, nous nous appuierons sur des exemples concrets issus du centre de contact Europe Direct de la Commission européenne (qui traite annuellement près de 100.000 questions de citoyens formulées dans 23 langues), et ce dans des domaines aussi divers que le Brexit, le programme de recherche Horizon 2020 ou encore les droits des passagers aériens.

 

Intervenant

 

Max De Wilde est Docteur en information et communication avec une spécialisation en linguistique computationnelle (Université libre de Bruxelles, 2015). En parallèle de son activité principale de consultant IT pour la Commission européenne, il est Maître de conférences à l’ULB où il dispense les cours de Traitement automatique de corpus et d’Ingénierie linguistique, ainsi que Chargé d’enseignement à l’Université de Genève où il enseigne les TIC aux étudiants en traduction.

Print Friendly, PDF & Email

Stage chez Akuino

Akuino cherche un stagiaire qui veut contribuer à la communauté de l’informatique s’engageant pour l’environnement. Plus d’information se trouve ici.

Print Friendly, PDF & Email

Le CIM engage des stagiaires

Le CIM

Le CIM organise, à la demande des médias, agences de publicité et agences média, ainsi que des annonceurs, des études d’audience tv, radio, presse, internet, affichage et cinéma en Belgique. En plus de cela, le CIM fournit au marché publicitaire des données concernant les usages multimédia et des informations sur les groupes cibles. Le CIM est, par la nature de ses activités, un centre de compétences en études média, qui rassemble des connaissances en matière de mesures passives hautement technologiques (tv et trafic internet), d’études d’échantillons récurrentes (radio, presse, audience internet et déplacements), de méthodes statistiques (ascription, fusion, pondération et modélisation) et en matière d’authentification de données déclaratives (diffusion de la presse).

Le CIM offre la possibilité aux stagiaires de l’enseignement supérieur (par ex. communication, économie, marketing, sociologie, psychologie) de réaliser un stage non rémunéré au CIM de minimum 12 semaines, à raison d’au moins 4 jours par semaine. En fonction des besoins, le/la stagiaire aura la chance d’acquérir de l’expérience dans une ou deux études, pour l’un ou plusieurs des domaines suivants:

Le stage

Contrôle de l’étude – Déroulement des enquêtes (enquêtes test ou enquêtes live) – Représentativité du terrain (échantillon ou panel) – Conformité des souscripteurs (trafic internet, authentification presse, affichage) – Cohérence des résultats (audience presse, radio, audience internet, affichage …)

Analyse des résultats – Analyse de la concurrence – Comparaison historique – Analyse groupes cibles des gains et pertes – Analyses ad hoc

Communication des résultats – Elaboration et actualisation de rapports – Transposition d’analyses ad hoc en présentation – Aide lors de la maintenance et du développement du site – Assistance lors des réunions de la Commission Technique avec les représentants du secteur

Support administratif – Traitement des inscriptions et des modifications – Mise à jour de la base de données – Aide lors de la réalisation de présentations

Recherche propre – Pour les stages de minimum 3 mois, une mini-mission de recherche peut être réalisée dans le cadre du travail de fin d’étude du/de la stagiaire.

Un stage réussi implique, cela va de soi, que le/la stagiaire intègre rapidement des connaissances média mais aussi qu’il/elle fasse preuve d’une grande curiosité, puisse traduire des chiffres en concepts et combine une grande autonomie avec la volonté d’apprendre et de collaborer. Un stage réussi est aussi un moyen pour le CIM d’apprendre. Nous attendons donc également du/de la stagiaire qu’il/elle nous transmette ses expériences et son feedback dans un rapport.

Les étudiant(e)s intéressé(e)s par un stage au CIM peuvent faire parvenir leur lettre de motivation, y compris un descriptif de leurs études et expériences, à  vd@cim.be.

Pour de plus amples informations à propos de notre entreprise, consultez notre site : https://www.cim.be

 

Véronique Defeld

Office Manager

Tel: +32 (0)2 661 31 62 |  vd@cim.be

Avenue Herrmann-Debrouxlaan 46

1160 Brussels – Belgium

www.cim.be

Print Friendly, PDF & Email

Knowledge management – retour du terrain le 28 juin

L’avènement de la digitalisation et les multiples changements qui se succèdent à une cadence effrénée rendent la gestion des connaissances essentielle. En effet, chaque organisation doit apprendre suffisamment vite pour suivre le rythme du changement. Les entreprises doivent créer, améliorer et déployer de nouvelles connaissances et supprimer les connaissances obsolètes afin de garantir leur survie.

Dans le cadre de cette conférence organisée par la filière STIC, nous aurons l’occasion d’entendre le rôle joué par le knowledge manager au sein du cabinet d’avocats Stibbe mais aussi de découvrir l’expérience acquise par la police belge après 10 ans de « knowledge management ».

Programme:
– Introduction par Françoise Rossion, présidente de la filière STIC (17h)
– Régis Panisi: Le Legal Knowledge Manager – la polyvalence en évolution permanente (17h05-17h30)
– Marc Borry: 10 ans de Knowledge Management à la Police: “lessons learned” et perspectives (17h30-17h55)
– STIC et le marché de l’emploi – interventions de Exquando, IRIS et Akuino (17h55-18h15)
– Réception et réseautage alumni STIC à la Maison des Arts (18h15 – 19h30)

L’évènement est gratuit, mais veuillez vous inscrire via le lien suivant:

Local: R42.5.110, voici un plan du campus

Print Friendly, PDF & Email

2 nouvelles postes à la fondation ULB

La fondation ULB cherche un community manager et un webdesigner. Plus d’informations se trouvent ici pour le community manager et ici pour le webdesigner.

Print Friendly, PDF & Email

Recherche étudiants bibliothécaires – juillet 2019

L’asbl Bibliothèques de Fleurus recherche un étudiant de deuxième ou troisième année en bibliothéconomie et documentation pour le mois de juillet 2019.

Dates de contrat : 1er au 31 juillet 2019
Temps plein : 38h/semaine
Lieux de travail : Place Albert Ier, 15 – 6220 Fleurus

Horaire à définir
Salaire : selon la CP 329.02 – échelon 3

Tâches principales demandées :
·         Correction du catalogue, catalogage, indexation
·         Récolement
·         Rangement
·         Tâches bibliothéconomiques diverses

Nous utilisons le logiciel Socrate pour le catalogage : des notions basiques en catalogage sont suffisantes pour postuler à cette offre.

Merci de bien vouloir envoyer votre CV et votre lettre de motivation avant le 30 avril 2018 à labonnesource@live.be avec l’objet « candidature étudiant juillet 2019 – NOM, Prénom »

Pour toutes questions vous pouvez contacter Mme Dehon  au 071/822.475 ou par courriel à labonnesource@live.be

Print Friendly, PDF & Email

Offre d’emploi chez la FWB

La Fédération Wallonie-Bruxelles cherche un attaché-gestionnaire de plateforme et de contenus web. Plus d’information se trouve ici.

Print Friendly, PDF & Email

Offre de stage aux Institutions Européennes

Le centre de documentation des Institutions Européennes cherche un stagiaire. Plus d’information se trouve ici.

Print Friendly, PDF & Email

Infusing intelligence to improve efficiency – IRIS presentation on 6th of March at 6pm

In the context of the course on document and records management, MaSTIC invites each year a vendor to present their software solutions. This year, IRIS will talk on Monday 11th of March at 6 pm specifically about the ways in which artificial intelligence tools have been embedded within their document management software. Also, they will expand on how they position themselves within this fast-evolving market.

Room: DC11.210 – eleventh floor of the D building, see the campus map to find your way on the campus – access by public transport with bus 71 or tram 94.
Registration: please register here.

Print Friendly, PDF & Email

Digital preservation in practice – Monday 18th of March

For the second year, ULB organises a seminar to foster the exchange of best practices in regards to digital preservation and archiving in practice. Last year, KEEP Solutions (developer of RODA) and Artefactual (developer of Archivematica) offered an overview of the architecture and strategical development of their digital preservation tools. This year, on Monday 18th of March, presentations will give a high-level overview of the strategical challenges involved when implementing a preservation service. In the context of weKONEKT.brussels, we will welcome you at BOZAR. Please see below how to access the building (which will not be through the main entrance). We will start sharp on time, so please arrive 10 minutes early.

Program:

16h45: Opening of the room and informal networking
17h: Introduction by Seth van Hooland (ULB)
17h15: Preservica implementation and configuration at the Historical Archives of the EC by Sven Carnel and Lieven Baert (European Commission)
18h00: Development of an Archiving As A Service (AaaS) for the National Social Security Agency (ONNS) by Arnaud Hulstaert (SMALS)
18h30: Digital archiving policy at the National Archives Belgium by Sébastien Soyez (AGR)

Presentations will be in French but questions and discussion can take place in Dutch and English. No reservation required, there are enough available seats.

Accessibility: the event takes place at Bozar – please note that you need to enter NOT through the regular main entrance but through the entrance at rue Royal 10, 1000 Brussel (see image below). This door will be accessible starting from 16h30, giving you access to the room Errera + 1.

Print Friendly, PDF & Email