Quels sont les dangers liés à l’utilisation des données privées sur les réseaux sociaux?



Rob Heyman, chercheur de la VUB, donnera le 01/12 une présentation dans le contexte du cours « Technologie de l’information » de Seth van Hooland, destiné à tous les BA3 de la Faculté de Philosophies et Lettres.

La quantité de données personnelles recueillies par les médias sociaux et les géants d’Internet est inquiétante mais une fois que l’on plonge au fond du terrier du lapin blanc, on se rend compte que ces données ne sont pas uniquement utilisées comme produit mais également comme données qui forment notre perception du monde.

Ce qui est encore plus curieux est que nous produisons ces informations gratuitement comme une nouvelle forme de travail, appelée “Immaterial labour 2.0”. Le résultat de ce travail est qu’ensuite, ces données sont utilisées pour influencer et reconstruire notre vision de la réalité. A travers l’utilisation des algorithmes, nous vivons tous dans notre bulle filtrante. Le potentiel de ces nouvelles tendances est la biopolitique, un concept de Foucault dans lequel les gens sont dirigés par des calculs invisibles basés sur leurs informations personnelles.


Nous vous attendons nombreux à cette présentation qui se déroulera le 1er décembre à 12h au Janson (Campus du Solbosch). Ci-joint, l’invitation à cet évènement.

Laissez une réponse

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.